Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 01:51

lol

335lpyq8.gif

Bonjour,

j'ai trouvé chez une bloggeuse, Rayon de soleil cet écris et je l'ai beaucoup aimé alors je voulais le partager aussi avec vous c'est assez rigolo tous en restant proche de la réalité ...en tout cas pour moi je me suis assez reconnue dans ceci ( ha que ce que je l’aime mon pc hihihihihi ) même si cela reste quand même du domaine de l'humour.....

Glimgs-8c131a95e9.gif

Elle et moi, c'est une histoire d'amour confidentielle,
berçée de rendez-vous secrèts.
Ainsi, quand elle rentre du boulot, le soir, elle n'est pas du genre
à se jeter sur moi... Même pas l'ombre d'un regard. Non, elle assure : elle s'occupe des enfants,
prépare le dîner, accueille son homme, câline tout le monde.
Et puis, dès que les petits sont au lit et le grand devant la télé, elle s'éclipse.
Pour me rejoindre.
Un oreiller sous les reins, un verre d'eau pas loin, elle se pose sur son lit avec moi.
Et là, enfin, elle n'est qu à elle-même.Selon son humeur, elle flâne sur le net,
s'attelle à quelques corvées administratives ou vagabonde dans son monde intérieur.
Elle commande de nouveaux tirages de ses photos de vacances, change son fond d'écran
parcequ'elle a envie d'une plage ensoleillée, télécharge ce vieux titre de U2
qu'elle à en tête depuis trois jours,
vérifie sur son compte en banque qu'elle peut s'offrir cette paire de bottes 
qui le nargue  dans la vitrine de sa boutique favorite. J'aime ses mains sur moi.

Ou tendues et hésitantes, quand elle souffre sur un courrier plus officiel.
Je sais tout de ses humeurs, de ses envies.
Je là suis dans les sites qu'elle visite, les forums auxquels elle participe
les films qu'elle regarde. Je pressens, par exemple, que la prochaine aventure que nous vivrons ensemble
sera la création de son blog.
Pour l'instant, elle n'ose pas se lancer, mais je vois bien que ça la titille
quand elle furète sur ceux des autres.
Comme si elle avait besoin d'un nouvel espace rien qu'à elle ses coups de coeur, ses coups de blues, ses coups de foudres, 
camouflés derrière un pseudo top secret.
Qui, à part moi, peut lui offrir cette complicité-là ?
Je suis le parfait compromis entre le journal intime  qu'elle tenait
à l'adolescence et la petite commode de sa chambre rempli de tiroirs
qui débordent de choses intimes et de trucs essentiels. Au début de notre histoire, elle me voulait que pour elle, avec partout des mots de passe.
Elle fusillait son homme du regard quand il s'avisait de lui dire
"Laisse-moi jeter un oeil sur ton HP"
et aurait volontiers vendus ses deux enfants quand ils demandaient
"maman, on peut jouer sur ton ordi ?" Et puis, avec le temps, elle s'est assouplie et me prête.
Elle sait très bien que je garde soigneusement caché tout ce qu'elle me confie.
Et surtout que je suis costaud comme pas deux. Des fidèles comme moi, elle peut chercher, elle en comptera moins
que des touches sur mon clavier.
Et même si certains vont me trouver présomptueux
je n'hésite plus à l'affirmer
bien haut :
elle et moi, c'est pou
r la vie...


doll-f-43.gif


excuse moi Lilou je n'est pas pu résister une petite visite? clic sur le gifs 
Glitter-6faa5fd7aa.gif
Repost 0
Published by Thalie
commenter cet article
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 13:03






Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

 

 
Adieu, Je t’aime
 
 
Ne me regarde pas j’ai des larmes pleins les yeux,
Ma tête est remplie de rêves beaucoup trop vieux,
De toutes ces promesses qui au lointain s’enfuient,
Comme si ici elles n’avaient plus cour dans ma vie,
Notre histoire s’achève ici, laissant place au néant,
Mon cœur me brûle devant ce vide, immense, béant,
Qui se creuse entre nous à chaque seconde qui passe,
Je t’ai aimé trop fort d’un amour fou qui me dépasse,
Longtemps ton doux parfum errera dans mes souvenirs,
Une légende gravée en moi à chaque fois que je respire,
Ta douce voie ne s’effacera pas au fils du temps qui passe,
Mes illusions perdues, brisées, accroché à ce rêve qui lasse,
Mon ange à trop souffrir d’aimer on dépose les armes,
De notre histoire il ne restera plus que toutes mes larmes,
Le souffle qui nous portait c’est éteint au fond de moi,
Tu apprivoiseras ta liberté, peut être que tu m’oublieras,
Notre vie réduite en un tas cendres froides mon amour,
Je pars avec mes larmes gravées en moi pour toujours.
 
Nathalie.P

nathaliepap.gif
 
cet écrit n'est issus que de mon imagination n'en deduisez pas un aveu ou toute autre forme  de souffrance .....Par avance merci et je vous souhaite une bonne fin de journée 

 

Repost 0
Published by Thalie - dans Souffrances
commenter cet article
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 15:34
femme-24-copie-1.gif


La pauvreté fait les voleurs commel'amour les poètes.
[Proverbe indien]

bzd9432n.gif
 
En amour, les mendiants et les rois sont égaux.
 
[Proverbe indien]

bzd9432n.gif
 
Mieux vaut vivre enchaîné prèsdeceluiquel'on aime, que libre au milieu des jardins près de celui que l'on hait.
[Proverbe persan]

signatureblinkieteeny13.gif
Repost 0
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 12:00
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Mon Pays a moi
 
S’il m’était octroyé d’édifier un monde en entier,
J’y mettrais des fleurs dans les moindres recoins,
J’y revivrais sans détours  tout se que tu  ma aimer,
Il ne serait pas parfais et tu ne serais plus aussi loin,
On y accueillerait toutes les âmes torturée et perdues,
On y bannirait toutes conformations de souffrances,
On y cultiverait nos rêves utopistes à perte de vue,
On pourrait même facilement y retomber en enfance,
Il n’ y aurait que les plus extraordinaires paysages,
Le soleil nous caresserait de ses plus tendres rayons,
Il n’y régnerait que l’amour pour tous messages,
On y panserait les cœurs lourds meurtris en haillons,
On n’y vivrait que de grandes et belles promesses,
La guerre n’y résiderait pas, seulement de l’amour,
La compréhension y régnerait en unique maîtresse,
Les amoureux s’y chériraient jusqu’au petit jour,
S’aimeraient  à en perdre la raison en toute déraison,
Le malheur confiné au dehors derrières les portes closes,
Nous serions libres de vivre heureux en toutes saisons,
Plus aucunes galères, ici bas on est si peu de choses,
 
 
Nathalie.P 

signa53.gif
Repost 0
Published by Nathalie - dans Amour
commenter cet article
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 03:45
Bonjour je viens par cet article partager cette journée avec vous et souhaiter un joyeux anniversaire à mon fils chéri mon tout premier né ..... celui qui ma fait endosser pour la première fois mon costume de maman ...... ces mots sont pour toi mon ange, pour tes 14 ans..... je t'aime ......GBL-fcf1207999.gif


A Mon fils Dylan
 
Le temps c’est égrainer sur ma vie,
Avec lui impassiblement tu as grandis,
J’ai vécu tous tes éminents chagrins,
Qui sont devenus aussi les  miens,
 
J’ai partagé aussi tes grandes joies,
Qui ont toujours guidé mon émoi,
Premier né dans ma vie de maman,
Initiateur de mon existence de parent,
 
Au fond de moi tu régis ma tendresse,
Mon enfant, tu demeures ma faiblesse,
Se que j’ai de plus magnifique en moi,
Mon cœur, mon sang, mon âme, ma foi.
 
Nathalie.P

fymx1cl64.gif
Repost 0
Published by Thalie - dans Amour
commenter cet article
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 09:41
                                        guerrierero3.gif 
                                                Rebelle Sereine,
 
Ne me demandez pas d’endosser,
Ce costume trop p’étroit à enfilé,
Je n’ai rien de cette fière guerrière,
Ma vie es déjà suffisamment amère,
Je ne suis pas pionnière baroudeuse,
Et ne souhaite pas être querelleuse,
Je ne sais pas me convertir offensive,
Je ne sais provoquer la douleur vive,
Je ne puis être cette arrogante, pugnace,
Car mes valeurs sont de loin tenaces,
Je n’aime pas tous ces conflits inutiles,
Que je trouve fréquemment bien futiles,
Je pense d’ailleurs qu’il serait plus sage,
De dialoguer plutôt que de plier bagages,
A chaque problème existe une solution,
Pourquoi se déchirer pour des opinions,
Je suis de ces êtres qui restent paisibles,
Qui ne veulent pas devenir une disciple,
D’une guerre sans merci issu de dilemmes,
Je ne veux pas blesser tout ceux que j’aime,
Probablement lâche pour certaines personnes,
Mais vos errances dans ma tête raisonnent,
Ne juger pas mon tempérament pacifiste,
Vouloir vivre en paix n’est en rien dualiste.
 


Nathalie.P 

nath2.gif 
Repost 0
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 10:50
                                                                                    

 

 

J’ai peur je t’aime

 

 

On a tellement vécu maintes souffrances,

Que notre avenir ensembles me fait peur,

Toutes mes phobies présentes et intenses,

Qui nous empoisonnent loin d’être un leurre,

Tout ce qui ma conduite à appréhender la vie,

Mes terreurs, mes défaites et mes  combats,

Qui  font de moi une victime de l’agoraphobie,

Toutes ses batailles où ardemment je me débats,

Et cette femme qui t'a sali et meurtri si fort,

Qui t'a guidé vers tant d’insolites décadences,

Qui t'a volé tes rêves d’avenir, malgré tes efforts,

Qui t'a méprisé, haï avec une certaine  violence,

Tout ce que tu as vaincu pour rester debout,

Mais les aigreurs du passé sont là, toujours,

Ensembles nous avons brassé  cette boue,

Nous avons combattu avec tout notre amour,

Mais combien de temps encor il nous faudra,

Pour abolir toutes nos angoisses et revivre ?

Rendre à nos vies ce qui leur revient de droit ?

Pour qu’enfin libres et que la vie nous enivre ?

Tout nous rapproche et tout nous sépare,

Juste pour acquérir cette part de bonheur,

Fuir notre passé, prendre un nouveau départ,

Et déguster la vie et toute sa douce saveur,

Le bonheur même de te vivre mon amour,

Devrait être la belle et intense  partie de moi,

Si je me bats encor et toujours plus fort ce jour,

C’est pour que perdure encor notre émoi.

 

Nathalie.P 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 13:10

 

 3fewmy7ltj4.gif

 

Vague à l'âme

 

 

Le cœur perdu dans ma mélancolie,

Pourquoi je n’ai plus aucune envie,

J’ai la tête vide et cette larme qui jaillit,

De mes yeux humides, je ne sais qui je suis,

Une poète au cœur triste, livide aujourd’hui,

Mes démons saumâtres du passé ont ressurgis,

Je ressens un vide béant démesuré, infini,

Etre heureuse est-ce pour moi une utopie ?

Une chimère onirique, sans plus de magie ?

De chagrins intenses ma vie n’est pas tarie.

 

 

Nathalie .P 

GSAn-b7ce563ba0.gif

  ce poème ne reflete pas mon état d'esprit actuel il fut écrit dans un moment de souffrance .....je vous le propose a lire

 

Repost 0
Published by Nathalie - dans Souffrances
commenter cet article
5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 14:58

Souvenirs,
 
 
Je sombre dans mes souvenirs,
Et revois enfin ton doux sourire,
Mes larmes enfouies vont rejaillir,
Lentement je les sens déjà venir,
 
Je te revois oeuvrant dans ton jardin,
L’aimant un peu plus chaque matins,
Avant que le feu de te vie se soit éteint,
Dans une journée de douleur sans fin,
 
Mes joies sans toi sont éphémères,
Sans la présence de ton aura légère,
La vie était bien meilleur naguère,
Sens le vide d’un départ d’une mère.
 
Nathalie.P

nathalieargent.gif
Repost 0
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 16:30

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Repost 0
Published by Thalie
commenter cet article

Présentation

  • : L'antre D'une Chimère
  • L'antre D'une Chimère
  • : A Coeur Perdu Au Pays De L'amour....... Mes poèmes persos, vécus ou sortis de ma tête rêveuse ainsi que des poèmes que j'affectionne venez me visiter et me dire vos appréciations j'en serais honorée.....
  • Contact

Texte Libre

Archives