Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 18:04



Devenir adulte,c'est aussi se rendre à l'évidence,lâcher ses rêves d'enfant pour se laisser menotter par la réalité

Aurore Guitry



 

 

 

 

 

 

 

 

Devenir adulte,c'est reconnaître sans trop souffrir que le père noël n'existe pas

Hubert Reeves


 


Repost 0
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 22:12


Que serais-je sans toi

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement.

J'ai tout appris de toi sur les choses humaines
Et j'ai vu désormais le monde à ta façon
J'ai tout appris de toi comme on boit aux fontaines
Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaines
Comme au passant qui chante on reprend sa chanson


J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson.


Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement.

J'ai tout appris de toi pour ce qui me concerne
Qu'il fait jour à midi, qu'un ciel peut être bleu
Que le bonheur n'est pas un quinquet de taverne
Tu m'as pris par la main dans cet enfer moderne
Où l'homme ne sait plus ce que c'est qu'être deux
Tu m'as pris par la main comme un amant heureux.

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement.

Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
N'est-ce pas un sanglot que la déconvenue
Une corde brisée aux doigts du guitariste
Et pourtant je vous dis que le bonheur existe
Ailleurs que dans le rêve, ailleurs que dans les nues.
Terre, terre, voici ses rades inconnues.

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement.

Louis Aragon


Repost 0
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 10:52

Bonjour,
 aujourd'hui je vous propose une chanson que j'aime bien et qui reflete un mon état d'esprit, malheureusement se debut d'année est assez éprouvant  et c'est aussi pour cette raison que je me fait rare l'un de mes proche se retrouve dans un état critique ....à croire que la vie quand elle décide de s'acharner sur les uns elle s'y emplois jusqu'au bout .....
n'oubliez pas d'eteindre mon lecteur mp3 en bas de page pour écouter la vidéo...







J'en peut plus


Moi j'en peux plus,
De moi j'en peux plus...

Je sais j'ai mille raisons pour m'sentir bien,
Pourquoi j'ai ce goût amer
Qui me vient de loin.
J'la vois leur vie en rose
Mais j'y crois plus,
Au fond j'crois que je suis comme toi
J'en peux plus.
A me demander chaque jours
Ce que je f'rai demain,
A me demander encore si c'est l'bon chemin.
Mais où est-ce qu'elle va
Cette route nous mène à rien.
Mes doutes et mon destin j'en peux plus.
De mes doutes et de mon destin
J'en peux plus.
Au fond j'crois que je suis comme toi
J'en peux plus...
J'en peux plus.

{Refrain :}
Moi j'en peux plus,
Moi j'en peux plus...
De moi j'en peux plus,
Et toi, et toi ?

Souvent on pense courir après la vie.
Finalement c'est d'la mort
Que l'on se rapproche.
On se dit qu'on est plus fort et qu'on oublie
J'usqu'au moment où nous passerons le porche.
Derrière à ce qu'il parait y'a ces lumières,
Qui ne réchauffent plus les coeurs
Des gens sur Terre.
J'espère que là-haut au moins
Il fera bon vivre,
Parce qu'ici nous sommes ivres
Et j'en peux plus.
Ici nous sommes tous ivres
Et j'en peux plus.
Moi, de moi j'en peux plus...
J'en peux plus.

{au Refrain}

Au coin de mon épaule il n'y a plus cet ange,
J'me sens comme une boussole
Sans le mondre pôle.
Et on me demande encore ce qui me dérange,
J'suis comme Pierre Paul ou Jacques
Et Jean peux plus.
Regarde nous souvent nous sommes les mêmes,
Sans le moindre grain d'amour
Pour que l'on s'aime.
C'est quand la dernière fois
Que j'ai dis je t'aime ?
Au fond j'crois que je suis comme toi
J'en peux plus.
Je suis comme Pierre Paul ou Jacques
et j'en peux plus.
Moi, de moi je m'aime plus...
J'en peux plus.

{au Refrain}

Et toi comment te sens-tu ? 


Ridan


undefined


Repost 0
14 janvier 2008 1 14 /01 /janvier /2008 11:38
C’était il y a 24 ans le 14 janvier 1986 tu nous quittais …..
Merci Daniel de m’avoir appris le pouvoir des mots…..
 
 
Tous les cris, les S.O.S.
 
Comme un fou va jeter à la mer
Des bouteilles vides et puis espère
Qu'on pourra lire à travers
S.O.S. écrit avec de l'air
Pour te dire que je me sens seul
Je dessine à l'encre vide
Un désert

Et je cours
Je me raccroche à la vie
Je me saoule avec le bruit
Des corps qui m'entourent
Comme des lianes nouées de tresses
Sans comprendre la détresse
Des mots que j'envoie

Difficile d'appeler au secours
Quand tant de drames nous oppressent
Et les larmes nouées de stress
Etouffent un peu plus les cris d'amour
De ceux qui sont dans la faiblesse
Et dans un dernier espoir
Disparaissent

Et je cours
Je me raccroche à la vie
Je me saoule avec le bruit
Des corps qui m'entourent
Comme des lianes nouées de tresses
Sans comprendre la détresse
Des mots que j'envoie

Tous les cris les S.O.S.
Partent dans les airs
Dans l'eau laissent une trace
Dont les écumes font la beauté
Pris dans leur vaisseau de verre
Les messages luttent
Mais les vagues les ramènent
En pierres d'étoile sur les rochers

Et j'ai ramassé les bouts de verre
J'ai recollé tous les morceaux
Tout était clair comme de l'eau
Contre le passé y a rien à faire
Il faudrait changer les héros
Dans un monde où le plus beau
Reste à faire

Et je cours
Je me raccroche à la vie
Je me saoule avec le bruit
Des corps qui m'entourent
Comme des lianes nouées de tresses
Sans comprendre la détresse
Des mots que j'envoie

Tous les cris les S.O.S.
Partent dans les airs
Dans l'eau laissent une trace
Dont les écumes font la beauté
Pris dans leur vaisseau de verre
Les messages luttent
Mais les vagues les ramènent
En pierres d'étoiles sur les rochers
 
Repost 0
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 15:26

ommngrs5.gif



L
'
homme ne pourra jamais cesser de rêver. Le rêve est la nourriture de l'âme comme les aliments sont la nourriture du corps.
[Paulo Coelho]


msktryBDThalie.jpg

Repost 0
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 13:21
Copie--2--de-egjcpmqq.gif

Au tribunal d'amour, après mon dernier jour
 

Au tribunal d'amour, après mon dernier jour,
Mon coeur sera porté diffamé de brûlures,
Il sera exposé, on verra ses blessures,
Pour connaître qui fit un si étrange tour,

A la face et aux yeux de la Céleste Cour
Où se prennent les mains innocentes ou pures ;
Il saignera sur toi, et complaignant d'injures
Il demandera justice au juge aveugle Amour :

Tu diras : C'est Vénus qui l'a fait par ses ruses,
Ou bien Amour, son fils : en vain telles excuses !
N'accuse point Vénus de ses mortels brandons,

Car tu les as fournis de mèches et flammèches,
Et pour les coups de trait qu'on donne aux Cupidons
Tes yeux en sont les arcs, et tes regards les flèches.

Auteur: Théodore Agrippa d' AUBIGNÉ


Glits-a6773cc9fc18e1e4c3dc2870097aa097.gif
Repost 0
20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 18:32
9y8gxel46.gif


L'homme ne pourra jamais cesser de rêver. Le rêve est la nourriture de l'âme comme les aliments sont la nourriture du corps.
 
Les écrits sont la descendance de l'âme comme les enfants sont celle du corps.
 
Ceque cache mon langage, mon corps le dit. Mon corps est un enfant entêté, mon langage est un adulte très civilisé...
Repost 0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 15:34
femme-24-copie-1.gif


La pauvreté fait les voleurs commel'amour les poètes.
[Proverbe indien]

bzd9432n.gif
 
En amour, les mendiants et les rois sont égaux.
 
[Proverbe indien]

bzd9432n.gif
 
Mieux vaut vivre enchaîné prèsdeceluiquel'on aime, que libre au milieu des jardins près de celui que l'on hait.
[Proverbe persan]

signatureblinkieteeny13.gif
Repost 0
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 15:41

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit







Le Vagabond


Le vagabond de tous les temps,
Parcours le monde avec son enfant,
Pour trouver un coeur à qui parler,
Pour trouver un coeur qui sache l'aimer.

Main dans la main et,
Pour la vie,
Découvrir les plaines,
Pour traverser les peines,
D'un mariage de misère, nous nous sommes unis,
Souvent avec son corps je vibre,
Sortant un son qui me délivre,
Déchirant le bruit du silence,
J'ai versé pour elle, une larme d'espérance

{Refrain:}
Main dans la main et,
Pour la vie,
Découvrir les plaines,
Pour traverser les peines,
D'un mariage de misère nous nous sommes unis,
Perdre la raison, pour oublier l'ennui.

Loin du monde, nous avons fui
C'est pour cela que j'écris,
Ce poème de fortune,
Pour graver à jamais notre histoire sur les dunes,
Part les vents balayés, partager nos pensées


Kana



Glits-03a39be70e824e462aed44c81a31aac0.gif

Repost 0
8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 16:07

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 
 

Je ne saurais cacher mon Amour pour la grande bleue , aussi je vous est trouvé quelque citations sur celle-ci
 

8rzhd38d.gif

 
 
 c'estl'au bord.
 
 
La mer estun espace de rigueur etde liberté.
 
 
La mer touche auplus profond del'homme. Dansla lumière du soleil, n'est-ellepasle miroir del'âme humaine ?
 
abîme plein jusqu'
Repost 0

Présentation

  • : L'antre D'une Chimère
  • L'antre D'une Chimère
  • : A Coeur Perdu Au Pays De L'amour....... Mes poèmes persos, vécus ou sortis de ma tête rêveuse ainsi que des poèmes que j'affectionne venez me visiter et me dire vos appréciations j'en serais honorée.....
  • Contact

Texte Libre

Archives